Bibiothèque

dimanche, 19 février 2012

Quand un métro s'arrête "pour régulation", ça régule quoi ?

Bref, mercredi dernier, je jouais Chambres avec (impré)vues.

Sur scène, il y avait Marie et Cyril, comme prévu. Charles retrouvait les planches -puisque Jip n'était pas là- et moi, je remplaçais un malade, qui n'était pas là puisqu'il était malade.

Vincent, en MC, portait son plus joli costume à rayures et une chemise à carreaux. Par contre, il n'avait pas ses plus belles chaussures, c'est dommage.

Dans la salle il y avait plein de jeunes. Ils ont beaucoup ri. Et les thèmes qu'ils donnaient les faisait rire aussi. C'était beaucoup de private jokes : la montagne ça vous gagne ! ; miel pops, pain au chocolat ; la chute des cheveux ; un mariage improvisé ; l'OM meilleur que le PSG ; Rien ne sert de marcher, il faut courir à point ; Bubbles et compagnie ; Je ne suis pas libre demain ; J'ai flingué la voiture ; La maison hantée ; Gros nez, gros yeux, pigeon ; Qu'y a-t-il dans cet oeuf ? ; Claustrophobie...

Sur scène, on a tout donné. Résultat : beaucoup d'enthousiasme mais quelques cafouillages. Vincent nous a lancé des contraintes rigolotes (dont une jolie à la manière de "bref") et le public était content. Ils ont ri. Ils ont applaudi. On a pensé "ils sont contents". Du coup, on a salué. Eux, ils ont applaudi encore. Du coup, on a re-salué. 

Bref, mercredi dernier, l'Essaion était plein.

jeudi, 19 janvier 2012

Tu ne disais pas la même chose, hier soir, sur ce doigt...

Hier soir, sur les planches des l'Essaion, avec Aude, Gwéna, Cyril et Jean-Paul en MC, nous avons éclaté (de rire) une salle comble (et comblée).

Sur scène : l'éducation financière commence avec la petite souris, un petit déjeuner torride, comment se débarrasser de son connard de mari, une course poursuite de morts-vivants, l'entrainement d'une section de bras cassés, les animaux de la jungle, une opération de verrue adultère, le cornichon portugais (drame sociétal), la quête du saint nectaire, et d'autres bizarreries qui m'échappent... C'était très chouette !

En coulisses, après la représentation, Antoine nous a félicité pour un lazzi d'école. Mais qu'est-ce qu'un lazzi ? C'est un effet comique né de la rupture d'une répétition. En l'occurrence, nous jouions une improvisation sur le thème ; le retour des déterrés (deux morts vivants qui poursuivent une pauvre fille qui arrive à se rejoindre un autre survivant in extremis derrière une porte) avec une contrainte de réduction de l'espace, c'est à dire que l'on joue une scène normalement, puis on la rejoue -à l'identique- dans cinq mètres carrés, puis à nouveau dans un mètre carré pour finir par la rejouer dans dix centimètres carrés. Les trois premières fois, la porte a bien claqué au nez des zombies mais la quatrième, dans la bousculade due à la contrainte d'espace, un des zombies s'est retrouvé dans la pièce, avec les survivants... Lazzi oblige, il a tout fait pour en ressortir... (bon, en vrai, ça rend mieux qu'en raconté)

vendredi, 23 décembre 2011

Pipette la belette, c'est moi, non ?

Mercredi 21, j'étais MC de Chambres avec (impré)vues...

Sur scène, Alexis, Fabien, Fabien et Jean-Paul ont joué sur Combattre l'ennui ; Route péruvienne ; Retrouvailles ; Repas de famille ; Douche et jaccuzzi ; Comme sur des roulettes ; Un pré en vue ; Underground ; Avoir le don de double vue ; La curiosité...

Et c'était une chouette soirée !

jeudi, 27 octobre 2011

Seul ça ne se met pas au pluriel, sinon on est plus seul !

Fini Déclaration d'impro, la nouvelle mise en scène de la compagnie on/off s'intitule Chambres avec (impré)vues - c'est toujours de l'improvisation théatrale sur des thèmes donnés par le public mais avec des colorations ou des univers décrits par un maître de cérémonie... Et nous avons quitté le Théo Théâtre pour l'Essaïon - plus grand mais plus qu'un mercredi sur deux.

Hier soir, c'était ma toute première. Sur scène il y avait aussi Aude, Gwénaelle, Marie, Antoine ainsi que Jean-Paul en maître de cérémonie et Cizzkho aux claviers.

Au cours d'une soirée enthousiaste, folle et entropique, nous avons interprété une drôle de plongée sous-marine, un chat mythique-meetic, un cadeau de Noël sensuel, des private jokes, une double rupture, un moustique géant dans le noir, super-schtroumpfette, un multi-acouchement / guerre du feux / enquète policière / mélée de rugby, un duel de barbe-à-papa, une entrée sur scène (en chanson)....   Vivement la prochaine !

(Le 9 novembre j'y serai, soyez-y...)  

samedi, 9 avril 2011

Fin de saison

Et oui, Déclaration d'impro au Théo Théâtre, c'est fini !

thèmes d'impro

Enfin, on reprend en septembre, rassurez-vous...

jeudi, 3 février 2011

Sans permis vélo, faudra marcher... Mais attention à ne pas vous faire prendre !

Hier soir, sur la scène du Théo, Maya, Pauline, Fabien, Jean-Paul et votre serviteur ont joué : deux apprentis magiciens, un professeur d'anglais qui "breaks a cable", un ours polaire, une équipe du CNRS, un automobiliste à vélo, l'invention qui va changer les années 80, le planning des taches ménagères, un an de biscottes comme gros lot du loto, un caféinomane en manque, un DVD chaud sur la vaisselle, l'essayage d'une couronne, Ulysse qui pêche une sirène, des vacances sur la banquise, le changement des chaises du Théo, une lutte acharnée mais polie, un producteur de café colombien, une course poursuite dans la ville, un heureux gagnant du loto qui s'étouffe, une émission de politique réalité... et j'en oublie, c'est certain.

mercredi, 19 janvier 2011

Moi je préfère Dalida sans son !

Aïe, je jouais Déclaration d'impro la semaine dernière et j'ai oublié d'en parler.

Dommage parce que c'était une soirée sacrément chouette.

Oh et puis tant pis, vous n'avez qu'à venir la prochaine fois !

mardi, 28 septembre 2010

Bientôt de retour sur scène

Regardez comme il est beau, le blog de la compagnie on/off !

(Il y avait bien longtemps que je n'avais pas plongé dans le css, mais franchement, ça valait le coup, non ?)

Lire la suite...

jeudi, 29 avril 2010

Pour te rejoindre, j'abandonne la faucille, le marteau et les rutabagas.

Hier soir, l'avant-dernière déclaration d'impro au Théo Théâtre. Public clairsemé mais soirée agréable. 

Lire la suite...

jeudi, 15 avril 2010

Je ne vous suis plus alors qui suis-je ? 

Hier soir, sur les planches du Théo, pour la dernière de Charles, avec Fabien, Sebastien et Olivier.

Lire la suite...

- page 1 de 6