Bibiothèque

mardi, 23 août 2011

Sous contraintes

Une photographie est toujours plus belle en noir et blanc... sauf si la couleur est plus belle.

Ces temps-ci, je ne fais que de la couleur et trop peu de clichés réussis - la fée numérique peut se faire sorcière.

Les quelques jours qui viennent, je serai à Rome, puis Florence, avec mon vieil appareil argentique, des pellicules noir et blanc et un 50mm tout ce qu'il y a de plus fixe...

On verra bien.

jeudi, 2 septembre 2010

C'est la rentrée

Je ne sais pas vous, mais mon été est passé très vite.

Lire la suite...

jeudi, 15 juillet 2010

Message de service

Quelques nouveautés sur ce site.

Sur la page photos quatre nouvelles galeries : Japon, Inde, Vietnam et Bruges.

Côté photoblog, un incroyable regain d'activité.

A part ça, j'ai une furieuse envie de rejouer du 50 mm en noir et blanc...

mardi, 29 juin 2010

La taille fait (encore) la différence

Si, si. Et si.

Lire la suite...

samedi, 26 juin 2010

La taille fait la différence

Si, si.

Lire la suite...

vendredi, 22 mai 2009

Magic Malik au Sunside

Comme promis, voici quelques photos.

mardi, 6 mai 2008

Panne

Cela fait près d'un an que mon appareil photo tourne au ralenti. Il est en parfait état, mais l'obturateur bouge moins, le diaphragme semble coincé, le capteur s'empoussière.

Bref, tous les symptômes d'un manque d'inspiration photographique sont réunis.

Attendre ou provoquer ? Zatiz ze couech'tionne.

lundi, 8 octobre 2007

Cave blanche

La Nuit Blanche est une exposition nocturne d'art contemporain. Et une bonne occasion de s'amuser à prendre quelques clichés de nuit, qui sortent de l'ordinaire.

Cette année, elle avait lieu à Paris le samedi 6 octobre, alors que je villégiaturais à Reims. Occasion ratée.

Lire la suite...

mardi, 31 juillet 2007

Occasion ratée

Hier soir, dans le bus, je n'avais pas d'appareil photo...

Lire la suite...

mardi, 10 avril 2007

De quoi est-elle accusée ? On ne sait pas encore...

Un fils adopté rebelle, un interrogatoire musclé, une relation interdite, un sex-shop et des peluches, un fou dans un restaurant belge, une expédition post accident nucléaire, une douleur dans le bas du dos, une partie de scrabble multilingue, un ascenseur bloqué, deux accidentés de la route en route vers le paradis, des poils (beaucoup de poils), un magasin de bébés... La déclaration d'impro de Pâques fut très belle.

Cette fois-ci, je n'étais ni sur scène, ni aux lumières, ni à l'oeil critique. Un spectateur normal. Avec un appareil photo. Résultat, quelques images en plus dans la galerie.

- page 1 de 3