Bibiothèque

critique

films, livres, disques...

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, 17 septembre 2011

Dernier coup de ciseau

En ce moment, au théâtre des Mathurins se joue une pièce-cluedo, où les acteurs s'éclatent, en font des tonnes (façon boulevard) et où le public s'amuse (et participe).

Découverte totale puisque je ne savais absolument rien de cette pièce -et j'en ai d'autant plus profité- mais pour ceux qui ne craignent pas le teasing...

Lire la suite...

vendredi, 16 septembre 2011

The Departed vs. Infernal Affairs

The Departed, on en a déjà parlé un peu ici, c'est un excellent film : de très bons acteurs (Leo, Matt, Jack, Vera, Martin, Mark et Alec) et un très bon réalisateur au service d'une hitoire simple mais drôlement bien tournée : à Boston, un policier infiltré auprès d'un parrain irlandais qui a lui même placé une taupe chez les flics - les deux taupes essayant de découvrir l'identité de l'autre pour enfin mettre un terme à leur délicate mission...

Il y a quelques temps, j'ai regardé l'excellent Infernal Affairs, un film hong-kongais qui rassemble de très bons acteurs (Andy Lau vu dans Detective Dee, Trois royaumes ou le secret des poignards volants et Tony Leung vu dans Hero, In the Mood for Love ou 2046) et deux bons réalisateurs (mise en scène dynamique, nerveuse, esthétique) au service d'une hitoire simple mais drôlement bien tournée : à Honk-Kong un policier infiltré auprès d'un parrain hong-kongais qui a lui même placé une taupe chez les flics - les deux taupes essayant de découvrir l'identité de l'autre pour enfin mettre un terme à leur délicate mission...

Euh, attendez, j'ai comme l'impression d'avoir déjà vu ça quelque part. Et oui, surtout que si l'on rentre dans le détail : les scénarios sont vraiment très proches, certaines scènes sont parfaitement identiques et la mise en scène sont dans la même veine.

Contrefaçon chinoise ? Euh, en fait Infernal Affairs est sorti en 2002 et The Departed en 2006...

Contrefaçon américaine, alors ? Non, non, dans ce sens-là, on dit remake (d'ailleurs on crédite les scénaristes chinois au générique américain).

Bon, mais concrètement, quel est l'intérêt de faire un remake quasi identique ? Bonne question. Gus Van Sant en son temps avait fait avec Psycho un remake quasiment plan pour plan du Psychose d'Hitchcock. Intérêt douteux. Ici, les differences sont plus nombreuses: les seconds rôles ont des poids différents, le rythme est différent mais surtout l'esthétique générale est différente. Malgré tout le bien que je pense d'Infernal Affairs, en occident The Departed est plus facile d'accès : les films asiatiques ont toujours un petit arrière-goût de surjoué.

Au final, Infernal Affairs c'est vachement bien (et original). Et The Departed c'est vachement bien aussi (et plus accessible) !

PS : tiens, dans un autre registre, l'explosif Michael Bay ne va pas jusqu'en Chine pour pimenter ses films, il reprend des scènes de ses films précédents.

jeudi, 15 septembre 2011

Super 8

Suite à une soirée nanar à la maison, il y a quelques semaines, j'avais entamé -sans trop y croire- l'écriture d'un script. Un script de nanar. Une histoire de vélib tueur. Projet avorté après avoir écrit peut-être trente minutes de film.

Et bien Super 8 m'a donné très envie de reprendre, terminer et tourner ce machin.

Lire la suite...

mercredi, 14 septembre 2011

Cowboys & Aliens

Pourquoi ce film fait envie ?

Bien sûr il y a les têtes d'affiche : Harrison Ford et Daniel Craig. Sans oublier les seconds couteaux : Olivia Wilde et le trop méconnu Sam Rockwell.

Evidemment, il y a l'excellent Jon Favreau à la réalisation.

Mais surtout, surtout, qui peut résister à un film intitulé Cowboys & Aliens ?

Lire la suite...

mardi, 16 août 2011

Cassandra Wilson

Cassandra Wilson @ Jazz à Vannes

Jazz à Vannes, Jazz à Vannes... Tu parles, ce soir là c'était plutôt Blues à Vannes... Une soirée blues en trois temps : appliquée puis rafraichissante et finalement inégale (mais avec de sacrés pics).

Lire la suite...

jeudi, 14 juillet 2011

John McLaughlin

John McLaughlin & the 4th dimension @ Casino de Paris

John McLaughlin

Sur la grande scène du Casino de Paris, ce soir-là : guitare électrique, basse, batterie et claviers/batterie pour un jazz-fusion d'une très grande élégance, ou la folie se pare d'une préparation millimétrique.

Lire la suite...

lundi, 11 juillet 2011

Eels

Tremendous Dynamite @ Bataclan

Eels au Bataclan

Ce soir là, j'avais rendez-vous avec le Bertrand jeune et rebelle d'il y a quelques années.

Lire la suite...

vendredi, 4 mars 2011

Erik Truffaz

In Between @ la cigale

Lire la suite...

mardi, 8 février 2011

Daphné

Bleu Venise @ théàtre des Bouffes du Nord, le 7 février.

Daphné en concert

Lire la suite...

mardi, 4 janvier 2011

Critiques expresses

En ce moment au cinéma

Lire la suite...

- page 2 de 12 -